Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

samedi 27 août 2016

Gratin de polenta- Bulz moldave

Aujourd'hui c'est la fête nationale de la Moldavie.
Le 27 août 1991, la République de Moldavie proclame son indépendance, immédiatement reconnue par la Roumanie, puis par la communauté internationale.
La Moldavie, en forme longue République de Moldavie est un pays d'Europe orientale situé entre la Roumanie et l'Ukraine, englobant des parties des régions historiques de Bessarabie et de Podolie méridionale (dite Transnistria en roumain).
Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .
Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale.


Le bulz appelé aussi urs de mămăligă est un plat roumain et moldave composé de polenta, viande ou saucisses fumés et du fromage de brebis. Il est grillé au four. 
Le bulz se déguste généralement partout dans le pays mais surtout à la montagne ou il est accompagné de la crème fraîche.
Ingrédients: 4-6 portions
210 g farine de mais pour polenta
50 cl lait
25 cl l'eau
125 g fromage ("Penteleu" pour moi - un fromage roumain à pâte mi-dure jaune comme l'emmental, le gouda ou le cheddar. En 2005, l'Union européenne a accordé une appellation d'origine protégée au Penteleu.)
1 poireau
1 saucisse fumé
2 tranches de lard
paprika fumée
4-6 oeufs
sel, poivre

Préparation:
Épluchez et laver le poireau.
Coupez la saucisse et le poireau en rondelles. 
Coupez les tranches de lard en morceaux.
Faites revenir dans un poêle le lard et les rondelles de saucisse. Ajoutez les rondelles de poireau, du paprika et faites colorer le tout. Réservez.

Faire bouillir le lait avec l'eau. Ajouter du sel, y verser la farine de mais et laisser épaissir 8-10 minutes à feu doux en tournant avec la cuillère.
Versez moitié dans un plat à gratin beurré.Placez dessus le mélange réserve et du fromage râpé.
Répétez l'opération. Placez au four 20 minutes à 200°C.
Cassez les œufs et remettre au four 5 minutes ou jusqu'à ce que les œufs sont cuites.



Connaissez-vous l'histoire de la Moldavie?

Suite à la guerre russo-turque de 1806-1812, le territoire de la Moldavie situé entre le Prut et le Nistru, appelé plus tard "Bessarabie", est annexé par l’Empire russe.
L’Empire russe occupe la région de la Bessarabie entre 1812 et 1856, à la suite de la 6ème guerre russo-turque et de la signature du traité de Bucarest en 1812, le reste de la Moldavie et la Valachie revenant à la Roumanie.
En 1917, pendant la Première Guerre Mondiale et la révolution bolchévique, les chefs politiques de la Bessarabie créent un Conseil national (Sfatul Tarii), qui déclare la Bessarabie : République démocratique indépendante de Moldavie, fédérée avec la Russie.

A la suite du protocole secret du pacte germano-soviétique d’août 1939, les Soviétiques envahissent la Bessarabie en juin 1940. Celle-ci est ensuite reprise entre 1941 et 1944 par les Roumains, devenus alors alliés de l’Allemagne.
En 1944, les Soviétiques reprennent la Bessarabie, l’annexent et créent ainsi la République socialiste soviétique de Moldavie reconnue par le Traité de Paris de 1947.
Toute l’économie est dès lors orientée vers les besoins de l’URSS. La soviétisation comprend également la déportation de Moldaves en Sibérie ou au Kazakhstan et l’imposition du cyrillique.
Une théorie est même avancée pour justifier que le roumain et le moldave sont deux langues différentes. Le moldave est désormais écrit en cyrillique.
En principe,le différend territorial entre l’URSS et la Roumanie, est clos, puisque les deux Etats sont communistes et amis. Les tensions n’ont pourtant pas disparu, et se cristallisent à la fin des années 1980 : la revendication de la reconnaissance de la langue moldave est au centre des débats.
Le Parlement moldave est contraint de reconnaître le moldave comme langue officielle en 1989, le Front populaire moldave est créé, le drapeau moldave reconnu, tout comme la souveraineté moldave le 23 juin 1990.
Avec la restauration de la puissance soviétique en Moldavie, la politique du gouvernement de Staline tend à russifier la population. L’alphabet cyrillique est imposé à la langue moldave, qui est pourtant une langue latine. Les Russes et Ukrainiens sont invités à migrer en Moldavie et particulièrement en Transnistrie. Le gouvernement réquisitionne de grandes quantités de produits agricoles en dépit d’une moisson faible. La Moldavie devient le verger de l’URSS.

En 1989, à la faveur de la perestroika et sous la pression du Front populaire pro-roumain, le gouvernement de Chisinau proclame le roumain langue officielle.
La Moldavie proclame son indépendance le 27 août 1991 (fête nationale depuis) et devient membre de la CEI et de l’ONU.

Inédit  - Le „frère aîné” de la Tour Eiffel
On le retrouve dans l’ouest de la Moldavie, à 105 kilomètres de la capitale. Les gardes-frontière de Moldavie et de Roumanie ont en permanence l’œil sur lui, car il a une importance stratégique.

Il s’agit d’une construction métallique réunissant les deux rives du Prut et aussi deux localités : la ville moldave de Ungheni et la commune homonyme de Roumanie. Ce pont d’acier est le « frère aîné » d’une des plus visitées attractions touristiques du monde – la Tour Eiffel. Il a été construit par le célèbre ingénieur français Gustave Eiffel qui a visité ces parages.

Dans la deuxième moitié du XIX-ième siècle, un ingénieur russe avait construit dans cet endroit un pont ferroviaire servant à faire la connexion entre les deux rives du Prut. Mais la construction ne s’est pas avérée durable. A cause des inondations massives dans la vallée du Prut, ce pont a été détruit.

Alors, les autorités des voies ferrées ont sollicité à Gustave Eiffel, connu comme un remarquable constructeur de ponts ferroviaires, de créer un nouveau pont.

A l’âge de 44 ans, le talentueux ingénieur arrive en Bessarabie. Ayant fait les investigations géologiques requises, il fait le plan du pont, après il assiste aux travaux de construction proprement dits qui commencent au printemps de l’an 1876. Dès le début, la construction est surnommée « pont de Gustave Eiffel ».

Le 21 avril 1877, le pont a été officiellement ouvert. Trois jours après, la guerre russo-turque se déclenchait et le pont a servi au passage des soldats et de l’armement. Donc, ce pont a toujours joué un rôle stratégique : initialement, un rôle militaire, après – un rôle économique. Le long des années, le pont a fait face à de nombreuses inondations, ce qui confirme la solidité de la construction de Gustave Eiffel.

Enchanté par la qualité du pont de Ungheni, le maire de la ville roumaine de Yassy, Scarlat Pastia, invite en 1882 Gustave Eiffel à construire le Grand Hôtel Traian, immeuble qu’on peut admirer de nos jours encore.

Une décennie après la mise en exploitation du pont de Gustave Eiffel, les habitants de Ungheni ont appris qu’à Paris on construisait une tour gigantesque portant le même nom que leur pont. Or, il n’est point difficile de remarquer la similitude entre le pont de Ungheni et la célèbre tour qui est le symbole de Paris. Parfois, ce pont est surnommé « la Tour Eiffel couchée ».

Entre temps, la ville de Ungheni connaissait un développement épanouissant dû à ce pont qui réunissait la Bessarabie (qui faisait, à cette époque-là, partie de la Russie) à la Roumanie.
Pendant les deux guerres mondiales, malgré l’envergure des actions militaires menées dans cette zone, le pont de Ungheni n’a pas été atteint par les projectiles - les parties belligérantes réalisaient probablement son importance.
N’ayant pas perdu sa solidité et durabilité, le pont de Gustave Eiffel continue à assurer aujourd’hui encore la liaison ferroviaire entre la Moldavie et la Roumanie. C’est une construction géométrique parfaite, résistante.
Etant censé assurer la circulation ferroviaire, le 6 mai 1990, le pont de Ungheni s’est transformé dan un Pont de fleurs quand les Roumains des deux côtés du Prut s’y sont retrouvés.

(sources: wikipedia, www.moldovanet.net/, http://www.moldavie.fr/)

7 commentaires:

  1. Hum moi qui adore la polenta c'est un plat pour moi, c'est super appétissant
    Bises et bon samedi

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant j'ignorais totalement que Eiffel ait construit ce pont, j'en apprends toujours tant chez toi et j'adoooooore ce plat. Gros bisous ma Cata et merci d'être là avec "Cuisiner pour la paix" !

    RépondreSupprimer
  3. C'est notre Sophie qui va être contente ! Ce plat est magnifique. je ne suis pas vraiment polenta mais fait ainsi je pense que j'aimerai beaucoup l'ensemble !! Merci pour la découverte ! Bisous Catalina

    RépondreSupprimer
  4. J'adore la polenta et les oeufs alors ce plat est parfait pour moi! Ton texte est très complet et tu nous apprends des choses! Gros bisous ma Cata!

    RépondreSupprimer
  5. ce plat a l'air très bon ! merci pour le partage et la découverte !

    RépondreSupprimer
  6. Ah il est chouette aussi ce plat avec les oeufs coulants dessus ///J'adore
    je vais le faire :-) Je te dirai
    Bisous

    RépondreSupprimer

Localisation des Recettes

Recettes du Monde

Afghanistan (2) Afrique du Sud (4) Albanie (4) Algérie (7) Allemagne (22) Angola (1) Antilles (2) Aquitaine (1) Argentine (6) Arménie (1) Australie (3) Autriche (9) Auvergne (1) Bangladesh (1) Belgique (8) Bénin (1) Bhoutan (1) Biélorussie (2) Birmanie (1) Bolivie (2) Bosnie-Herzégovine (5) Botswana (2) Bourgogne (3) Brésil (3) Brunei (1) Bulgarie (4) Burkina Faso (1) Burundi (1) Cambodge (2) Cameroun (3) Canada (2) Centrafrique (2) Centre (1) Chili (3) Chine (16) Chypre (2) Colombie (3) Congo (1) Corée (4) Corse (3) Côte d'Ivoire (1) Croatie (2) Cuba (2) Danemark (3) Egypte (2) Équateur (2) Érythrée (1) Espagne (4) Estonie (3) Etats-Unis (22) Ethiopie (1) Finlande (7) France (88) Franche-Comté (5) Gabon (1) Géorgie (1) Ghana (2) Grèce (8) Guinée (1) Guinée équatoriale (1) Guyane (1) Hawaï (1) Honduras (1) Hongrie (4) Île Maurice (1) îles Marshall (1) Inde (8) Indonésie (3) Irak (1) Iran (1) Irlande (1) Islande (2) Israel (3) Italie (38) Japon (3) Kazakhstan (2) Kenya (2) Kirghizistan (2) Languedoc-Roussillon (1) Laos (1) les îles Cook (1) Lesotho (1) Lettonie (2) Liban (4) Liberia (1) Libye (2) Limousin (2) Lituanie (3) Luxembourg (1) Lyon (1) Macédoine (3) Madagascar (2) Maghreb (1) Malaisie (2) Malawi (2) Mali (1) Malte (3) Maroc (5) Mauritanie (1) Mexique (6) Midi-Pyrénées (2) Moldavie (5) Mongolie (1) Monténégro (2) Mozambique (3) Namibie (2) Nauru (1) Népal (1) Nigéria (4) Nord-Pas-de-Calais (1) Normandie (1) Norvège (3) Nouvelle-Zélande (3) Ouganda (2) Ouzbékistan (2) Pakistan (2) Palaos (1) Panama (2) Paraguay (2) Pays de la Loire (6) Pays-Bas (4) Pérou (3) Philippines (1) Picardie (1) Poitou Charentes (2) Pologne (5) Portugal (5) Provence (2) Quebec (1) République dominicaine (1) République Tchèque (4) Réunion (3) Rhône Alpes (1) Roumanie (65) Royaume-Uni (6) Russie (12) Rwanda (2) Sao Tomé-et-Principe (1) Sénégal (1) Serbie (5) Sierra-Leone (1) Singapour (2) Slovaquie (3) Slovénie (3) Somalie (1) Soudan (1) Sri Lanka (1) Suède (6) Suisse (3) Suriname (1) Swaziland (1) Tadjikistan (2) Tahiti (1) Taiwan (2) Tanzanie (2) Tchad (1) Thaïlande (8) Togo (1) Tunisie (5) Turkménistan (1) Turquie (6) Tuvalu (1) Ukraine (3) Uruguay (2) Venezuela (3) Vietnam (3) Zambie (1) Zimbabwe (3)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

miammm .....

a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image">Hebergeur d'image

the moneytizer