Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

vendredi 2 juin 2017

Piscialandrea ou Pissaladière italienne

Aujourd'hui c'est la fête nationale de l'Italie.
A cette date, on se remémore le référendum au suffrage universel des 2 et 3 juin 1946 qui a appelé les Italiens aux urnes. Ils se sont prononcés sur la forme de gouvernement – monarchie ou république – à donner à leur pays suite à la chute du fascisme. 
Après 85 ans de règne, par un vote de 12 717 923 voix pour et 10 719 284 contre, l’Italie devint une république et les monarques de la maison de Savoie furent contraints à l’exil. 


Cette fête nationale c'est l'occasion parfaite de m'associer à Sophie du très joli blog La tendresse dans la cuisine et de « Cuisiner pour la paix » .
Sophie nous propose de l’accompagner, pour saluer et honorer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale ou de sa fête de l'indépendance . Merci à Sophie et à son défi pour cette très jolie découverte .
De la tomate et de l'ail dans une pissaladière ? Cela ne ressemble pas à la recette niçoise de cette goûteuse tarte aux oignons provençale.
Traditionnellement il n'y figure pas d'ail, et les anchois sont plutôt présent sous forme de pissalat, une pâte de sardines ou d'anchois salés qui avec la compotée d'oignon garnissent la pâte à pain de la pissaladière. La pissaladière doit d'ailleurs son nom à cette pâte de poissons salés.
Mais il s'agit d'un timbre de Monaco, et parmi les premiers monégasques figurent les ligures, et en Ligurie, au Nord Ouest de l'Italie, il existe effectivement une variante à la tomate et à l'ail de la pissaladière. 
On l'appelle la Piscialandrea en référence, probablement légendaire, à Andrea Doria
Andrea Doria (né en Ligurie) est un condottiere et amiral de Gênes. Il est le restaurateur de la liberté génoise, un des plus grands généraux et des meilleurs marins de son siècle.
Voici donc une excellente Pissaladière ligurienne.

Ingrédients
Pour la pâte:
400 g de farine
2 c à s de levure  du boulanger sèche
3 cuillères a soupe d'huile
1 cuillère à café de sel
20 cl d'eau

Pour la garniture:
2 oignons grands
16-20 anchois
300 g de sauce tomates- maison recette ici
12 olives noires
4 gousses d'ail
origan
huile d'olive
sel, poivre

Préparation:
Diluez la levure dans un peu de l'eau tiède.
Mélangez bien et laissez reposer le mélange environ 5 minutes.
Dans le bol du robot (ou dans un saladier), mélanger tous les ingrédients secs : farine, sel
Ajoutez la levure boulangère, l'huile et la moitié de l’eau.
Commencez a pétrir la pâte, pendant 15 à 20 minutes environ à la main (10 minutes au robot). L’objectif est que la pâte devienne souple et qu’elle ne colle plus aux parois du bol !
Rajouter la moitié d’eau restante, au fur et à mesure, jusqu’à obtenir une belle pâte lisse.
Ne pas hésiter à réajuster en eau ou farine pour obtenir la consistance voulue.
Couvrez et laissez lever la pâte dans un endroit chaud 2-3 h environ.
Pendant que la pâte lève, émincez les oignons et l'ail et faites les revenir avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les anchois (gardez 6 -8 pour le décor final). Continuez à cuire quelques minutes. Salez, poivrez.
Préchauffez le four à 180°.
Étalez la pâte et placez la sur un plat à tarte préalablement huilé. Tapissez le fond de la tarte avec la sauce tomates , ajoutez ensuite les oignons. Décorez avec les olives noires et le reste d'anchois.
Parsemez d'origan sec.
Faites cuire la tarte pendant 30 minutes et servez chaud. 
Ou froid !
Buon appetito!

Imprimez PRINT 

source recette : http://cuisinetimbree.fr

12 commentaires:

  1. Une très belle pizza
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belle pizza ? Ce ne serait donc pas une pissaladière ! Car une pissaladière n'est pas plus pizza qu'une quiche lorraine ou une tatin salée. Mais ce qui compte, au fond, c'est que la recette soit gourmande. Et celle-ci l'est vraiment.

      Supprimer
  2. Merci pour la recette
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Elle me plait ta pissaladière
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, tu avais un petit stock d'anchois :-)
    Un beau classique que tu nous proposes là. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Un régal! Une belle part pour moi stp! Bises!

    RépondreSupprimer
  6. Je connaissais la pissaladière niçoise, j'aime beaucoup cette version italienne à la tomate. Comme cela sent bon l'été :)

    RépondreSupprimer
  7. Elle est très gourmande ta pissaladière, je ne connaissais pas la version italienne. Gros bisous Catalina

    RépondreSupprimer
  8. Coucou ma Cata, j'adore ta recette, tu es formidable et je suis très touchée par cette belle participation sans viande à "Cuisiner pour la paix". Plein de bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi Sophie pour la découverte de cette recette que je suis prête à faire et refaire :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

miammm .....

a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image">Hebergeur d'image

the moneytizer